Histoire du Challenge SNCF Réseau


Le 27 août 1937 au cours des VIIe Jeux Universitaires mondiaux, René Monal, membre de l’équipe de France et étudiant en médecine, fut mortellement blessé alors qu’il disputait la dernière touche de sa demi-finale contre le Mexicain Antonio Haro Oliva.

 

D’après les chroniques de l’époque : « René Monal attaque en flèche, touche à l’avant-bras et gagne … Mais dans le même temps son adversaire Oliva lui fait un arrêt : l’épée du mexicain se brise sous l’attaque et pénètre sous le bras dans la poitrine du français ».
René Monal, épéiste gaucher, était un excellent escrimeur : il débuta avec le maître Bourdon à l’age de 13 ans puis s’entraîna par la suite avec le grand maître Spinosi jusqu’à son décès à 24 ans. Pour perpétuer sa mémoire, son père et quelques années plus tard son frère André, dotèrent généreusement l’escrime française d’un challenge d’épée disputé depuis 1938 Ce challenge ne deviendra perpétuel qu’en 1968 ; avant cette date la coupe n’était attribuée définitivement que tous les 5 ans (Yves Dreyfus gagna celle de 57 à 62 : après 5 épreuves du challenge, les 5 vainqueurs se rencontrent en poule pour désigner celui qui gardera la coupe) Il y a donc eu 59 éditions mais 47 coupes seulement furent attribuées ! Notons qu’Haro Oliva continua par la suite à tirer en compétition et qu’après-guerre il tirait encore au Racing club de France à Paris (cf Y. Dreyfus). Pour la petite histoire, Christian d’Oriola gagna l’épreuve en 1959.

 

En 1998, l’épreuve devient le Challenge Novartis – Souvenir Monal pour 2 années.

 

Le challenge Monal est aujourd’hui un tournoi de coupe du monde pour les épéistes masculins. Organisé par la Fédération française d’escrime, il se déroule tous les ans à Paris au Stade Pierre de Coubertin. Il regroupe les meilleurs épéistes mondiaux. Le tenant du titre est l’italien Matteo Tagliariol qui est également le champion Olympique en titre de la discipline.

 

En 2012, suite au renouvellement du partenariat entre Réseau Ferré de France et la FFE, le Challenge est renommé « Challenge Réseau Ferré de France – Trophée Monal ».

 

  • 1937 : Michel Pécheux est le 1er vainqueur du Challenge René Monal. Il gagnera également en 1940 et 1942.
  • 1947 : Henri Lepage (FRA) remporte sa 4ème victoire. A ce jour il reste le recordman de victoires dans cette épreuve.
  • 1950 : Domination sans partage de l’italien Edoardo Mangiarotti qui remporte son 3ème Monal consécutif.
  • 1959 : Déjà double vainqueur en 1953 et 1954 au fleuret du Challenge Martini (aujourd’hui connu sous le nom de C.I.P), Christian d’Oriola s’adjuge également le Challenge Monal.
  • 1967 : Le hongrois Gyözö Kulcsàr fait le doublé après sa victoire de 1966. Il remportera une troisième fois le Monal en 1979.
  • 1977 : Alexander Pusch achève trois ans de domination allemande avec les victoires de Jana (1975), Behr (1976).
  • 1984 : L’année de son titre Olympique, Philippe Boisse gagne le premier de ses 2 Monal.
  • 1993 :Eric Srecki remporte son troisième Challenge Monal après 1989 et 1991. http://www.dailymotion.com/video/xohvxxhttp://www.dailymotion.com/video/xohvzm
  • 2001 :Le russe Pavel Kolobkov rejoint Gyözö Kulcsàr et Eric Srecki au rang des triples vainqueurs du Monal.
  • 2004 : Jörg Fiedler (ALL) triomphe d’Hugues Obry en finale du Challenge Monal. Il gagnera un second challenge 6 ans plus tard en 2010.
  • 2005 : Trois ans avant son frère, Jérôme Jeannet s’adjuge l’épreuve.
  • 2008 : Dans une finale franco-française, Fabrice Jeannet triomphe face à Jean-Michel Lucenay.
  • 2009 : Gauthier Grumier remporte le Challenge Monal. Ulrich Robeiri, vainqueur en 2003, l’accompagne sur le podium (3ème place).
  • 2011 : Matteo Tagliariol (ITA), champion Olympique en titre, prive Jörg Fiedler d’un doublé en le battant en finale du Monal.Image de prévisualisation YouTube
  • 2012 : Le Challenge Monal est rebaptisé Challenge Réseau Ferré de France – Trophée Monal. Diego Confalonieri (ITA) s’impose. http://www.dailymotion.com/video/xxclpz
  • 2013 : Succès tricolore dans le cadre magnifique du Carrousel du Louvre : Daniel Jérent remporte l’épreuve, Alexandre Blasczyk est 2ème et Ivan Trevejo 3ème. http://www.dailymotion.com/video/x1aoyna
  • 2014 : Victoire de Pavel Sukhov (RUS) aux dépends d’Alex Fava Pavel Sukhov
  • 2015 : Alexandre Blaszyck (FRA) remporte l’épreuve désormais nommée Challenge SNCF Réseau
    histoire
  • En 2016 : Gauthier Grumier remporte pour la deuxième fois, après 2009, le challenge SNCF Réseau. Il domine en finale le russe Sukhov.
    http://www.dailymotion.com/video/x4bx6j9